• Charlotte B.B.

La visualisation positive

Aaaah, ça faisait longtemps que je ne t'avais pas écrit quelques lignes ! Et pour cause : je te parlais dans mon dernier article de préservation de sa santé mentale, et la mienne a été mise à rude épreuve ces derniers mois. J'ai basculé en mode "survie" : ce moment où tu traverses les jours, les semaines, les mois, en espérant juste ne pas vivre une emmerde supplémentaire. Ce moment où ta vision à "long terme" se résume à quelques jours voire semaines, où tu ne ris plus de bon coeur ou trop rarement, et où l'anxiété fait partie de ton quotidien. Si ça te parle, laisse-moi te dire que c'est OK et que c'est temporaire.



LA VISUALISATION POSITIVE

Etre positif dans la vie ne veut pas dire "positif à tout prix", car ignorer ses émotions négatives et ses "passages à vide" est pour moi le meilleur moyen de se les prendre en pleine face façon boomerang quelques temps plus tard. C'est ce que mon anxiété m'a appris ces dernières années en tout cas.


"Non j'te juuuure tout va bieeeen"

gif

"Des fois j'aimerais m'endormir et m'réveiller l'année suivante, mais, renferme les problèmes sous une chape de plomb, quand ils remontent en surface, souvent la peur te paralyse, alors l'angoisse frappe comme une lame de fond"

06h16 des histoires à raconter - Casseurs Flowteurs



Parfois, avant de pouvoir/vouloir aller mieux, il est nécessaire de faire face aux raisons de ton mal-être, et de les analyser. "Sur quoi ai-je de l'emprise ? Est-ce que la situation sera identique dans 6 mois, 1 an ? ". Tu verras que beaucoup de choses sont temporaires, bien que très (voire extrêmement) inconfortables à l'instant T. Cela me permet, perso, d'accepter qu'il y a des choses sur lesquelles je n'ai pas d'emprise : c'est "juste" un mauvais moment à passer à l'échelle d'une vie, et j'ai le droit de ressentir des émotions négatives. Celles sur lesquelles j'ai de l'emprise, j'y réfléchis : "Qu'ai-je envie de faire changer ? Pourquoi ? Comment ? Dans quels délais ? De quoi et/ou de qui ai-je besoin ?". C'est là que la visualisation positive est, pour moi, une aide précieuse pour tenir bon durant la période négative que je traverse : elle me permet de "tracer un chemin" vers ce futur plus réconfortant et motivant, et de me donner les moyens d'y arriver.



OK... MAIS LE CHEMIN, JE LE TRACE COMMENT ?

Selon les objectifs que tu te fixes ou les projets qui te font rêver, commence par visualiser une ligne du temps : qu'est-ce que tu souhaites atteindre, dans quels délais ? N'hésite pas à "découper" en étapes réalistes (temporalité, faisabilité,...). Et si tu es vraiment dans une situation sur laquelle tu n'as pas d'emprise à l'instant T, le fait de te projeter dans 3 ou 6 mois, ou 1 an, te permet de prendre de la hauteur.

Selon tes préférences, tu peux te faire un "vision board" mental, digital, ou version papier de ton objectif et du chemin qui l'y mène : des images inspirantes, la liste des moments réconfortants à venir (soirées en famille, entre amis, tout moment sympa à venir), la liste des bouquins que tu as envie de lire, des recettes que tu as envie d'essayer, des lieux que tu souhaites visiter, des choses que tu souhaites faire,... Tout ce qui te donnera de l'énergie.

gif

Et durant le voyage... L'important reste de prendre soin de toi et de toujours écouter tes besoins. Profite du "chemin" tant que possible : certains jours te feront progresser, d'autres te feront parfois trébucher, mais ce n'est pas grave : tu rebondiras toujours ! Tout est toujours une question de temps.


Bon dimanche !


0 vue0 commentaire