mercredi 4 novembre 2015

Bring me to life.

A l'heure où nous sommes de plus en plus actifs sur les réseaux, je redécouvre la liberté.

Je me souviens de l'époque où bloguer était une passion telle que je passais trois à quatre heures le soir, rien qu'à préparer des articles pour toute la semaine. Mes journées se résumaient à travailler, rentrer, souper, bloguer, dormir... Et le week-end, entre deux sorties, je répondais aux commentaires. Il faut dire aussi qu'à l'époque, bloguer était beaucoup plus "spontané", on ne se cassait pas la tête à savoir si les photos étaient impeccables et à faire une analyse de petit chimiste des compos des produits testés. Je ne dis pas que c'était "mieux" mais c'était beaucoup plus "vivant", on se parlait comme entre copines finalement. Petit à petit, cette notion s'est perdue pour faire place à des blogs beaucoup plus "léchés", ma meilleure amie résume d'ailleurs parfaitement mon point de vue à ce sujet dans son dernier article. J'avoue qu'avec cette blogosphère changeante, j'avais fini par la délaisser. Et c'est en revenant sur les réseaux via Instagram que j'ai finalement eu envie de revenir sur mon blog.


En ayant fait un break l'an dernier loin des réseaux, en quittant Facebook, en arrêtant la majorité de mes partenariats de l'époque et en mettant le blog entre parenthèses, j'ai réappris à vivre, tout simplement. Vivre pour moi, vivre pour ma famille, sans me préoccuper de quel sujet je pourrais bien aborder sur le blog qui ne ressemble pas à ce que l'on voit partout. J'étais en burn out professionnel, j'avais juste besoin de retrouver de la passion, du bonheur. En plus de me remettre à dessiner, j'ai repris goût à l'un de mes hobbies d'étudiante, à savoir la photo. Autant j'ai toujours été une quiche pour le côté technique de la photo (on évitera d'aborder le sujet de mes points catastrophiques en technique photo quand j'étais à l'école en option photo, avec son langage spécifique), autant j'ai toujours aimé trouver les bons angles de prises de vue, et garder une trace de mes souvenirs. C'est ainsi que je me suis lancée sur Instagram, souhaitant garder une sorte d'album souvenirs online de ce que j'aime. Et cela m'a beaucoup aidé car à l'époque, j'étais noyée dans les idées noires : le fait de partager à nouveau en ligne, une image par journée, m'obligeait quelque part à présenter quelque chose de sympa dans chaque journée. Et mine de rien, petit à petit, plus les photos s'accumulaient, plus je me disais "oui, c'est vrai, c'était chouette ça !" et j'éloignais les idées négatives. Cela complétait parfaitement le "simple diary" de Keels que je remplissais chaque jour.


Cet article est un peu fourre-tout, mes idées partent dans tous les sens, mais tout cela pour vous dire à quel point je savoure à nouveau à 100% la vie depuis ces derniers mois : la famille, les amis, la brise sur la peau, le soleil d'automne, le crissement des feuilles mortes et du bois sous les pieds,... Je m'émerveille devant toutes ces jolies choses que la vie peut nous apporter et cela recharge mes batteries comme jamais. En ce moment, on parle beaucoup "d'overdose de réseaux" et je ne peux que vous le confirmer : autant c'est un plaisir de partager en instantané des bouts de vie sur insta, autant être éloignée des réseaux en général ne peut QUE vous faire du bien. Prenez un bon bol d'air dès que possible, voyez vos proches et dites-leur que vous les aimez le plus possible, voyez vos amis et passez du bon temps, c'est vraiment important.


Faites de chaque minute une minute bien dépensée, à faire ce que vous voulez faire à cet instant (dans la mesure du possible évidemment), fixez-vous un petit objectif plaisir chaque jour (même si c'est ultra simple, comme vous préparer votre plat préféré par exemple, ou faire ce croquis que vous laissez traîner depuis des mois, ou vous offrir un petit quelque chose "plaisir" : bougie, biscuit,...). VIVEZ votre vie tant que possible, ne la subissez pas !



~ Give up yourself into the moment, the time is now ~

4 commentaires:

  1. C'est très juste ce que tu dis! J'ai d'ailleurs supprimé Facebook il n'y a pas si longtemps (et ça fait beaucoup de bien) mais j'aime publier sur Insta une petite photo bonheur du jour. J'ai aussi arrêté de me mettre la pression avec mon blog et n'écris que quand l'envie me prend! J'aime ton état d'esprit que je partage à 100% <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message ! Tu as raison, loin de Facebook on respire :-) Rien de tel que de profiter du moment....

      Supprimer
  2. Ces deux dernières années, j'ai remarqué que les gens délaissaient leurs blogs au profit des réseaux sociaux. Et ceci, à mon plus grand regret... (Facebook and co n'ont jamais été ma tasse de thé...)
    En tout cas, tu as entièrement raison. Il faut profiter de tous les petits bonheurs et plaisirs simples que nous offrent la vie.

    Caresses aux minettes, bonne journée. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, les blogs sont délaissés, du moins les "petits blogs" et du coup, on ne voit plus que les dinosaures... Dommage car on perd le côté ultra vivant et créatif qu'avait la blogo avant... Merci pour ton message en tout cas, je te souhaite une bonne soirée :-)

      Supprimer