dimanche 4 janvier 2015

Tous regarder dans la même direction ?

Cela a toujours été le cas, mais en tous points, les avis des uns et des autres divergent.

La seule chose c'est qu'à l'heure du monde 2.0, tout le monde trouve bon d'exposer son avis sur la toile. Jusque là, rien ne me choque : c'est la diversité qui fait que l'on accroche avec certaines personnes et pas d'autres, qui fait que l'on est chacun un peu unique à sa manière. Il existe des tas d'avis possibles dans la vie, nous formons chacun et chacune un "petit tas" de valeurs, d'avis, de pensées, et je pense qu'il faut le respecter.

Par exemple, il y a l'éternel débat carnivores/végétariens et végétaliens. Je ne suis pas experte en la matière, attention. Il m'arrive de manger de la viande parce que mon homme l'apprécie et que l'on partage nos repas ensemble, mais ce n'est pas ce que je préfère. Ça ne tiendrait qu'à moi, je me nourrirais exclusivement de pâtes et de pain... Sauf que je dois l'admettre, la viande m'apporte certains nutriments, et que bien cuisinée, ça fait tout de même plaisir aux papilles de temps en temps. C'est un choix, que je n'impose à personne. D'ailleurs, je comprends tout à fait les motivations de ceux qui ne désirent pas en manger. Mais ce qui me met hors de moi, c'est de lire de l’extrémisme, que ce soit pour une cause ou l'autre. S'agresser sur les réseaux sociaux, lancer du "ceux qui mangent de la viande sont des monstres" ou "ceux qui ne mangent pas de viande ont oublié que depuis toujours on en mange", limite avec son petit drapeau en main... Ca me dépasse. Où est le respect de chacun, là-dedans ? Pour moi, faire ces raccourcis "mangeurs de viande = assassins" et "végétariens = hippies" n'a aucun sens. Moi aussi j'ai vu ces reportages ignobles où l'on voit comment certains abattoirs traitent les animaux (car forcément, on ne montre que les plus trash) et ça m'a dégoutée. Mon homme est boucher et a vu comment cela se passe là où il travaille, et bien que cela reste "la mort", les animaux sont traités avec respect. On peut ne pas être d'accord sur les façons de faire de certains endroits (pourtant là, tous les avis semblent se rejoindre), mais je pense qu'on peut tous discuter sur les préférences de chacun sans pour autant vouloir changer l'autre et sans tout de suite sortir les drapeaux et les bombes à clous...



Quand on entame un dialogue avec quelqu'un sur un sujet sensible, il n'est pas difficile de constater que l'on arrivera bien mieux à échanger ses idées et faire comprendre chaque point de vue dans le calme et le respect, que dans l'accusation et l'agressivité voire le cynisme. Je pense à un exemple qui m'a donné envie d'écrire cet article mais de surtout mettre deux paires de claques à un intervenant sur un groupe Facebook de vente : un jeune homme avait trouvé dans le grenier de sa grand-mère un vieux manteau de fourrure (puisqu'à l'époque, c'était monnaie courante) et souhaitait le revendre pour qu'elle puisse s'offrir un beau cadeau avec ces sous-là. Certains ont réagi intelligemment en ignorant la vente ou en demandant quelques infos pour les intéressés. Puis, une première personne a littéralement lynché le vendeur, le traitant de criminel, qu'il était odieux de vendre "la mort", etc. A l'heure actuelle, c'est sûr qu'on est en grande majorité à préférer la fausse fourrure (moi la première), mais si l'on remet un peu les choses dans leur contexte, sans pour autant être d'accord avec ça, à l'époque, c'était vraiment monnaie courante. Donc revendre cet objet d'époque n'avait, pour moi, aucun "mal". Évidemment, il y a des tas d'exemples du genre... Et plus le temps passe, plus j'en vois, que ça soit sur Twitter à coup de "Jtenvoiemapique" ou sur Facebook comme dans l'exemple cité. Bien que les causes poussant les gens à agir de la sorte soient tout à fait respectables, amener les choses de la sorte est, pour moi, horripilant en plus de faire perdre sa crédibilité à l'auteur. Bref, ça me fatigue perso.

Je suis peut-être utopiste, mais n'a-t-on donc pas le droit d'avoir des avis différents et de pouvoir en parler correctement, plutôt que d'aller majoritairement dans le sens de l'agression ?

19 commentaires:

  1. Toutes ces critiques autour de l'alimentation m'agacent, chacun fait ce qu'il veut. Et pour moi, le plus important c'est d'être honnête envers soi même.

    RépondreSupprimer
  2. Internet est pour moi un lieu de convivialité. J'évite les forums, sites où il y a débat car justement, l’agressivité est facilement présente via écran. Je pense que les gens la ramèneraient beaucoup moins s'ils étaient en face...

    Je suis tout comme toi concernant la viande. Quant au manteau de fourrure, faut croire qu'il est tellement plus facile d'insulter que d'ignorer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense totalement pareil, j'aimerais vraiment, par curiosité, voir comment les gens feraient en face ☺

      Supprimer
  3. Ton article représente pour moi exactement ce que je pense. J'en ai marre de tous ces gens à l'affût de la moindre faute des autres. Et pour moi le jeune homme voulant vendre le manteau en fourrure de sa grand-mère n'est pas fautif ; ces personnes feraient mieux de s'attaquer aux marques qui crééent à nouveau avec de la vraie fourrure !
    Il y a quelques temps dans une brocante j'ai trouvé un col, composé de deux visons (donc un avec la tête), datant des années 30. Eh bien oui, je l'ai acheté. Pour moi je ne suis pas actrice d'un acte de torture et j'ai un coeur, et je ne suis pas partisante de la maltraitance et de la traite de la fourrure à travers le monde. Comme je l'ai dit, il date des années 30, une époque où la fourrure était "commune", et c'est un objet de collection. Pour ses 18 ans, ma mère a eu un manteau en marmotte, dans les années 70. Encore une époque où la fourrure n'était pas vue comme affreuse, mais comme un objet luxueux et un cadeau magnifique, c'est seulement quelques décénnies plus tard qu'on a commencé à se dire que ce n'était pas bien. Les gens confondent trop facilement ces choses, le fait que l'on possède un objet en fourrure ne veut pas forcément dire que l'on défend ces pratiques.
    Personnellement je ne le cache pas je trouve la fourrure magnifique, mais pour moi acheter quelque chose de neuf en fourrure est totalement impensable, sauf si elle est fausse évidemment.

    Et j'y pense, on voit très peu de personnes s'offusquer des blousons en cuir... hmmmm... ?_? et je tiens à préciser aussi que les marques "à la mode" comme Canada Goose ont des cols de vraie fourrure.
    On ne s'attaque décidemment qu'aux "petits" de ce monde, comme le jeune homme que tu cites :c
    Enfin bref tout ça pour soutenir ton article. Trop d'amalgames de faits !

    (et je le répète je suis contre la fourrure donc pas de râgeages s'il-vous-plaaaaît ! XD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire très juste ! ☺

      Je partage complètement ton avis, et je trouve que pour l'achat du col en tant que pièce de collection, il n'y a pas de mal. Je me suis souvent fait la même réflexion par rapport aux divers objets en cuir qu'on achète tous à l'heure d'aujourd'hui, c'est un gage de "qualité" (vestes, chaussures, ceintures,...) et pourtant, ça fait moins écho que la fourrure... Les gens confondent tout, c'est exactement ça.

      Passe une belle aprèm ☺

      Supprimer
  4. Je te rejoints complètement. On peut avoir des opinons divergentes, mais il faut respecter celles des autres. Si on n'est pas d'accord, au pire, on ignore. Mais c'est tellement facile de lyncher et d'insulter par écran intérposé...
    J'adore cet article, en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma cocotte ! ☺
      C'est tout à fait ça, les gens s'imaginent que parce qu'ils sont derrière un écran, ils peuvent lyncher quiconque. Et bien sûr, si tu les rappelles à l'ordre, tu auras LA réponse bateau "oui mais j'dis c'que j'veux sur mon réseau, liberté d'expression toussa bisou" lol.

      Supprimer
  5. Je suis tout à fait d'accord avec toi!! Ps: j'adore ton fond de blog tout doux!!
    bisou
    céline

    RépondreSupprimer
  6. Il me semble que j'écoute plus facilement quelqu'un qui m'expose ses arguments de manière posée et polie et que quelqu'un qui insulte et qui crie .. Je ne sais pas si ces personnes pensent qu'elles aident leur cause, mais à mon avis c'est contre-productif.
    Pour le manteau de fourrure, l'animal est déjà mort il y a bien longtemps ... il me semble qu'il est préférable que le manteau serve le plus possible, question de rendre la mort moins inutile ! Entre ça ou le jeter, le choix est vite fait ! C'est différent pour la "nouvelle" fourrure qu'on ne devrait pas encourager.
    Bref, j'aime bien Internet mais parfois les gens sont vraiment méchants et ne mesurent pas leurs propos, c'est triste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est totalement triste...
      Heureusement, il existe des gens justes et posés, ça fait du bien ! ☺

      Supprimer
  7. Comme je partage ta manière de penser!
    Je suis végétarienne depuis mes 7 ans, et j'en ai eu des critiques et jugements! Je n'ai jamais imposé mon choix à personne, si je vais chez quelqu'un, je propose d'amener quelque chose pour pas que les gens se compliquent même si la plupart des gens ne voient pas d'inconvénient à manger végétarien pour une fois! Je ne juge et ne critique personne, c'est un choix personnel, qui ne regarde que moi. Je l'expliquerais à mes enfants si j'en ai, sans leur imposer. Ils auront bien sûr le droit de manger de la viande, même si je préférerais que ça ne soit pas moi qui la cuisine =$
    Je mange végétarien à côté d'amis et famille qui mangent leur viande ou poisson et ça ne me gène pas du tout.
    Pareil pour la religion, et plein d'autres choses! Il faut être ouvert, respectueux et tolérant dans la vie =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rah, que ça fait du bien à lire ! ♥
      Tu as raison, il faut être tolérant, sinon où va-t-on ? Mon dieu le débat sur les religions c'est vrai que dans le genre, c'est pas triste non plus... Ca me laisse toujours bouche bée comment les gens peuvent s'arracher les yeux entre eux et ne me donne généralement même pas envie de lire... Pfiou !

      Merci pour ton témoignage en tout cas ma belle, et tu as raison d'agir comme tu le fais ☺
      Moi aussi j'ai des connaissances qui ne mangent pas de viande et franchement, ça se passe bien ☺

      Supprimer
  8. Généralement, le souci est dans le prosélytisme. Je déteste le prosélytisme! on a tous nos opinions, on peut les donner, mais pas les imposer! c'est effectivement insupportable!
    aemi

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai que les gens ont tendance à vouloir imposer leurs choix/opinions, parfois avec violence. Je ne supporte pas non plus.
    Chacun est libre de faire ses propres choix.
    Je mange très peu de viande, j'aimerais être végétarienne, mais un petit morceau de poulet de temps en temps, ça me tente un peu trop ^^, et la seule chose par contre qu'il faudrait faire comprendre aux gens c'est la surconsommation de viande. Les gens ont le droit de manger de la viande, mais il faudrait en consommer moins, c'est la seule chose que je dirait à un gros mangeur de viande, mais sans forcément imposer cette idée.

    RépondreSupprimer
  10. Je découvre tout doucement ton blog et il est vraiment sympa! :-)
    ça fait plaisir de découvrir d'autres blogueuses belges, surtout que j'ai cru comprendre que tu aimais bien Gainsbourg, tout comme moi! (Bienvenue au club des "j'écoute Initials B.B. en boucle") :D
    Ton article est totalement vrai! Ce qui me choque le plus, c'est l'utilisation que certains font des réseaux sociaux, ils ont l'impression que ça leur donne tous les droits et se permettent d'être clairement blessants vis-à-vis de personnes qu'ils ne connaissent même pas... mais c'est facile quand on est caché par un ordi...

    RépondreSupprimer